présentation
et plus précisément
dialogue
manuscrits-livres
objet-livre
cd / livres audio
contact

 

Première impression

 

 

Il s'agit d'effectuer un premier rendu public, une première mise en circulation, hors de tout circuit commercial

pas une maison d'édition, ne fabrique pas de livres : n'est qu'un chemin, un premier pas vers, avant, le livre
un premier exister

avant tout un dépôt officiel
plus un manuscrit mais pas encore un livre
le manuscrit-livre
pré-édition
ensuite imprimés et mis en circulation à la demande

reprendre l'idée du samizdat

Première impression utilisera la diffusion électronique, le dépôt, le don

 

Première impression lance également un projet de CD en petite unité et de livres audio

 

 

 

      0.

      Parler ! Certes ! Parler ça fait du bien ! Ça fait autant bien que ça fait du bien ! Faire c’est bien mais « en » parler c’est mieux ! Alors on parle de mieux en mieux pour faire de moins en moins ! Bon et alors ?
      Parler, parloter, para-parloter de quoi pour qui pour quoi ? On s’en fout ! L’essentiel est de parler ! Parler pour faire entendre « sa » voix ! Pour occuper les terrains vocaux ou autres ! Parler pour l’immédiat des médias afin que ceux-ci parlent de vous puis pour vous ! Parler pour le présent ou le lointain avenir radieux tout aussi catastrophique que la proximité passée, parler de qui de quoi ou plus corsé encore parler au nom de quoi : au nom du Père du Fils du Saint-Esprit et tout les produits dérivés mon cher psychanalyste ! Au nom de l’humanité au nom des grandes valeurs humaines parler de la souffrance animale du réchauffement de la planète des valeurs citoyenne du Dieu unique, sans oublier les femmes afghanes !!! Tiens ! Un scoop, la parole unique du Dieu unique ! Si c’est pas neuf, c’est du répertorié, du traduit conforme tranquille, ponctué de bombes humaines d’ex-voto à la roquette. Parler de nos temps est un délicieux mélange de voix cacophoniques inaudibles au point sans doute que le « dire » du parler est devenu le moyen principal pour parler de ce qui doit être absolument « tu » !!! Le parler est devenu médiatique, communicationnel, l’on ne parle plus pour parler mais pour communiquer ! Et surtout on communique pour ne plus avoir à parler ! Faire c’est bien ! Communiquer c’est mieux ! Le battage libéral n’est que pure communication ! Bref comment communiquer lorsque l’on ne se parle plus ! En écrivant ? Pourquoi pas ! En général si celui qui écrit sait parler c’est plutôt une bonne chose. Mais imaginons qu’il soit bègue ! De nos jours un écrivain bègue totalement inconnu n’a aucune chance de percer ! Pas médiatique, inapte aux interviews, il est condamné au silence, le veinard ! À nos chers communicants extasiés, pour qui faire c’est bien, mais communiquer c’est mieux et qui ont encore de grandes journées vides devant eux, nous leur diront sans emphase excessive que vivre sans sens est tout aussi impossible que de dénoncer un sens unique avec un crayon entre les dents comme exercice de prononciation !
      Mais écrit-on pour échapper à la parole des médias ? Bien sûr que non ! On écrit pour la rejoindre au contraire ! La prouesse (et c’en est une) c’est d’abord d’essayer de s’y retrouver et d’inscrire une brindille au point nommé, tout en ne confondant pas la parlotte de l’art au silence stylé de la pensée. Mais dans la véritable arène médiatique, l’art de la tauromachie est implacable, et la mise à mort est de règle !!! Ni le torero ni le taureau ne font la loi ! La loi est ailleurs ! Dans les hasards de l’opportunité rentabilisée !!! En attendant je me prépare à passer à la télé, occuper le terrain, je me répète chaque matin en me rasant : un jour je serai écrivain ! Non mais, je ne suis pas bègue, moi ! Même que je ressemble à Sollers ! Au nom de quoi ceci serait-il impossible, puisque je parle si bien ?! Dites-moi : au nom de quoi ? Voyez-vous, ce qu’il y a de bien dans le libéralisme, c’est que bien vécu, il vous libère de toutes vos inhibitions !

Yan Dexter Dolt, août 2006

 

- depuis longtemps était née l'idée d'un dialogue : il vient de prendre forme -

sur ce site : les autres textes de divertissement de Yan Dexter Dolt dans la rubrique dialogue

 

voir aussi « Trois appels pour un art meilleur » (collectif Artis Facta)

 

prépublication, culture underground, samizdat, do it yourself, texte électronique, livre électronique (parmi les précurseurs : les éditions de l'Éclat), livre audio